Tissures : Jean_Claude Diez, enregistrements des poèmes de la Saint-Vincent.

Poèmes pour la Saint-Vincent à Thomery


Depuis plus de 40 ans, la fête de la Saint-Vincent, qui perdure depuis près de deux siècles à Thomery, est l'occasion de la rédaction d'un poème dédicacé au bâtonnier, ou à la bâtonnière, de l'année. 28 poèmes ont été écrits par un premier auteur décédé en 2001, 16 autres par son successeur.


Le bâtonnier de l'année 2017 exerce le métier d'électronicien. Le poème qui lui rend hommage est imprégné de science et de technique.

Cliquer pour écouter le poème
"L'électron et le grain" :



Pour voir la vidéo de présentation, cliquer sur le bouton ci-dessous :




Si votre navigateur ne supporte pas les vidéos en HTML5, vous pouvez lire le module flash en cliquant sur le bouton ci-dessous :


  vidéo (version flah): Elektron


La bâtonnière de l'année 2016 conduit habituellement la chorale paroissiale du village. Pour son intronisation, le 23 janvier 2016, le refrain du poème a été mis en musique, sur un air inspiré de Scaramella de Josquin des Prez.
La lecture du poème est introduite à l'orgue et accompagnée par un petit choeur de villageois.


Cliquer pour écouter le poème
"Les quatre rivières" :



Pour voir la vidéo de présentation, cliquer sur le bouton ci-dessous :




Si votre navigateur ne supporte pas les vidéos en HTML5, vous pouvez lire le module flash en cliquant sur le bouton ci-dessous :


  vidéo (version flah): Les quatre rivières


La bâtonnière de l'année 2015 a été intronisée le 24 janvier 2015.
Un virelai, inspiré des modèles de Guillaume de Machaut, évoque son métier de médecin et son implication dans la vie locale.


Cliquer pour écouter le poème
"Fille d'Asclepios" :




Le bâtonnier de l'année 2014 a été intronisé le 18 janvier 2014.
Un trio de triolets, dans un style "verlainien" rappelle sa généalogie et ses activités.


Cliquer pour écouter le poème
"Romance avec paroles" :




Le bâtonnier de l'année 2013 a été intronisé le 19 janvier 2013. Joueur de saxophone, il a été organisateur d'un défilé de vieilles voitures à Thomery.
Une chanson rend hommage à son activité.


Cliquer pour écouter le poème
"Blues thomeryon" :



Pour voir la vidéo de présentation, cliquer sur le bouton ci-dessous :




Si votre navigateur ne supporte pas les vidéos en HTML5, vous pouvez lire le module flash en cliquant sur le bouton ci-dessous :


  vidéo (version flah): Blues thomeryon

Le bâtonnier de l'année 2012 a été intronisé le 21 janvier 2012. Maître d'hôtel dans de grands palaces parisiens ou sur certains transatlantiques comme le France, il continue la culture du raisin, s'investit dans les activités du Syndicat d'initiatives de Thomery. Un rondeau parfait à la Clément Marot rend hommage à son activité.


La lecture publique donnée en introduction à l'intronisation du nouveau bâtonnier a été enregistrée par le bâtonnier de l'année 2010. Qu'il  soit remercié pour son don.

Cliquer pour écouter le poème
"Régal" :




Le bâtonnier de l'année 2011 a été intronisé le 22 janvier 2011. Forestier, guide, grand amateur de culture du raisin, propagateur du savoir faire des viticulteurs, une ballade rend hommage à son activité.


La lecture publique donnée en introduction à l'intronisation du nouveau bâtonnier a été enregistrée par son prédécesseur. Qu'il  soit remercié pour son don.

Cliquer pour écouter le poème
"Ballade pour un conteur de plan" :







Le bâtonnier de l'année 2010 a été intronisé le 23 janvier 2010. Il passa une partie de ses vacances sur l'île d'Oléron où l'on cultive le raisin "ugni blanc" en vue de la fabrication du cognac. Cette particularité offre un parallèle avec la culture du chasselas à Thomery.
De plus, une petite chanson à la manière de l'auteur de "l'ART D'ETRE GRAND-PERE" rappelle l'assiduité du bâtonnier à sa famille.

La lecture publique donnée en introduction à l'intronisation du nouveau bâtonnier a été enregistrée. Qu'il  soit remercié du don qu'il fait.

Cliquer pour écouter le poème
"Chanson de l'île et du coteau" :







Voici le poème, écrit pour le bâtonnier de l'année 2009, grand voyageur autour du monde, du temps de ce qu'il est convenu d'appeler sa "vie active" :


Cliquer pour écouter le poème "Odyssée":





Voici le poème, écrit pour la bâtonnière de l'année 2008. Le poème évoque les lieux qu'elle aime, et ses ancêtres menuisiers ou viticulteurs à Thomery. Les lieux-dits nommés sont le port d'Effondré, les Forts de Thomery en forêt, le quartier de l'Orme mort. A noter encore que les viticulteurs de Thomery s’associaient en «Courbes bourgeoises» pour apporter leurs paniers remplis de chasselas dont ils chargeaient en commun les bateaux de transport (margotats, toues ou batelets) au port d’Effondré.


Cliquer pour écouter le poème
"L'eau et le bois" :





Voisin de la demeure de Rosa Bonheur, le bâtonnier de d'année 2006 a souhaité rendre hommage à la grande artiste.


Cliquer pour écouter le poème
"Bonheur à By" :





La mer, la montagne et la vigne, trois passions pour le bâtonnier de d'année 2005.


Cliquer pour écouter le poème
"De vague en val en vigne" :





La bâtonnière de l'année 2004 appartient à une ancienne famille thomeryonne. Le poème évoque quelques annecdotes personnelles.  

Cliquer pour écouter le poème
"Faux sonnet ballade pour un amour véritable" :





La bâtonnière de l'année 2003 appartient à une ancienne famille thomeryonne. Elle demeure au lieu-dit "La Guignegaude".


Cliquer pour écouter le poème
"La Guignegaude" :





La bâtonnière de l'année 2002 est originaire de la région de Compiègne où l'on célèbre les Compagnies d'archers.

Cliquer pour écouter le poème
"L'arc et le cep" :




Fermer la fenêtre


Jean-Claude Diez, Tissures